Questions les plus fréquentes

 

1) Comment trouver un " bon" professionnel en Equitation Ethologique ?

2) Comment prendre RdV ?

3) Pourquoi utiliser un licol ?

4) J'ai un problème avec mon cheval : combien de séances faudra t'il ? Combien de temps dure une séance ?

5) La méthode PNH "lobotomise" les chevaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse 1 :

Seul un moniteur diplomé d'Etat a le droit d'enseigner l'équitation contre rémunération (BEES ou BPJEPS ). Aucun diplôme fédéral n'accorde ce droit, que ce soit BFEE ou ATE. Ceci est la législation et vous vous sentez probablement peu concerné par cet aspect...jusqu'au jour ou vous faites une chute, que votre cheval vous renverse ou se blesse...Sachez que l'assurance en responsabilité civile du professionnel ne peut couvrir une prérogative qu'il n'a pas. Et vous aurez beaucoup de mal à convaincre son assureur que " oui ,vous étiez avec votre cheval en train de suivre les conseils de X " mais "non, ce n'était pas un cours d'équitation"... Il ne vous restera donc que votre propre assurance..même si vous pensez que vous étiez sous la responsabilité d'un professionnel et que celui-ci a commis une erreur.

En ce qui concerne l'équitation éthologique, toutes les personnes qualifiées en France doivent être titulaires du BFEE . Voilà pour la partie administrative qui est une bonne base de départ.En ce qui concerne la partie compétence, nous sommes beaucoup plus dans le subjectif. Le bouche à oreille est parfois utile,mais je me méfie du "maréchal qui a un don", "du cow boy qui chuchote". Je pense que pour les pieds de mes chevaux il est plus sérieux de faire appel à un maréchal, et que pour le "reining" un pro de l'équitation western me sera très utile...Pour l'Equitation Ethologique , un BFEE (Brevet Fédéral Equitation Ethologique) me parait approprié...Je rigolerai doucement si quelqu'un me disait qu'il a appris à skier rien qu'en lisant un livre... Dans le même esprit : je conduis et je possède des voitures différentes depuis une trentaine d'années...ce n'est pas pour cela que je comprend comment ça marche !!!Quant à moi, lorsque je travaille avec un professionnel (ce qui m'arrive souvent), je ne déroge jamais à 3 règles : je refuse de travailler avec quelqu'un qui me "hurle dessus"( je suis d'abord là pour me faire plaisir ), qui est violent avec un cheval (insupportable ) et je change s'il n'y pas de progrès .

 

 

 

 

 

 

 

Réponse 2 :

Afin de minimiser les frais de déplacement, je vous propose des sites où je travaille régulièrement. Repérez celui qui est le plus proche de chez vous sur le calendrier, ainsi que la date. Puis envoyez moi un mail en me précisant la plage horaire de vos disponibilités. Je vous demande une plage la plus large possible ; en effet je comprends que vous vouliez tous un rendez vous après 17h parce que vous travaillez. Mais...je ne peux satisfaire tout le monde au même horaire et il me semble normal de donner la priorité à mes clients réguliers. Vous venez ensuite sur place ou je peux venir dans votre écurie si elle est dans un rayon de 20km.

Je peux aussi venir chez vous à une date à votre convenance, mais je ne me déplace pas pour un seul cheval : voyez avec vos amis s'ils seraient interressés. Attention, en dehors des stages d'une journée complète, aucun rendez vous n'est possible le week end.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse 3 :

Je ne suis pas une "stakhanoviste" du licol : je l'utilise parce que j'ai appris à l'utiliser. Son objectif est d' être très léger...mais ne vous leurrez pas, il peut être très sévère (je parle des licols type Parelli). On ne doit JAMAIS le laisser au cheval au pré ou l'utiliser pour attacher un cheval sans surveillance immédiate ( van par exemple) . Ma philosophie ne concerne pas ce qui est mis dans la bouche des chevaux, (je ne suis pas contre certains enrènements, je suis plus concernée par l'usage qui en est fait). A l'examen Level 2 PNH, il est demandé de monter à cru, aux 3 allures , avec une transition galop-arrêt et un reculé, avec ...une cordelette de 6mm dans la bouche de notre monture et une seule rène . Aucune chance de réussir si vous tirez...aucune ! Ceci pour prouver qu'il s'agit bien de demander à nos chevaux de faire quelque chose, certainement pas de faire faire quelque chose à notre cheval. J'essaie de monter mes chevaux avec indifférement un licol, un filet, une cordelette autour du cou : l'équitation c'est la communication.. si je réussis à faire les choses dans un seul context et pas dans un autre...alors je dois travailler encore...et sans jamais perdre patience.

75% des squelettes de chevaux présentent des lésions aux barres (chiffre donné par l'université de Rennes) mais sans doute pourrait on trouver des lésions similaires sur le chanfrein dues au licol éthologique.

voici en tout cas ce qu'on ne devrait pas voir: http://www.youtube.com/watch?v=lkxOp_xfVEg

ou bien encore ceci : http://www.youtube.com/watch?v=4UwqyMCr_7c

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse 4 :

J'ai toujours envie de répondre : "Demandez à votre cheval ". La séance durera tant que votre cheval n'aura pas évolué et tant que je n'aurai que des "réactions". J'attend des "réponses" de la part de du cheval. Quant au nombre de séances...Je peux vous dire combien de séances ont été nécéssaires à tel ou tel cheval avec un problème similaire...ce qui ne veut pas dire que le votre aura la même évolution ou les mêmes besoins. Quant à continuer le travail vous même, c'est possible...sauf que ce qui a l'air facile est toujours délicat : la frontière entre habituation et sensibilisation est extrèmement fine. Il est fort possible qu'avec une mauvaise lecture de votre cheval celui ci apprenne le contraire de ce que vous vouliez lui apprendre.

 

 

 

 

 

 

 

Réponse 5 :

Le problème, c'est que de nombreuses personnes ne vont jamais au delà des 7 jeux. En faire une finalité est une erreur. Si vous passez 6 mois à faire ces jeux sans évoluer, oui, vous allez blaser vos chevaux , les rendre amorphes ou hystériques et cela finira par être du harcèlement. Les 7 jeux doivent être des outils que vous utilisez au quotidien pour faire progresser votre cheval.Tout ça est une question de bon sens. C'est navrant de voir quelqu'un acheter un carrot stick et un licol PNH à prix d'or et parce qu'il n'obtient pas les même résultats que Andi Booth, dire que cette méthode est nulle. Soyons raisonnables !